Construire en paille

Construire en paille

novembre 24, 2019 0 Par archim

Pour continuer notre série sur les matériaux de construction initiée cette semaine, voici une autre technique envisageable pour la construction d’une mini-maison, construire en paille. La botte de paille est un formidable matériau de construction, à recommander dans les régions céréalières, où elle sera facilement disponible, bon marché et une véritable opportunité pour les artisans ou les autos constructeurs qui désirent construire en s’approvisionnant avec des matériaux qui voyagent le moins possible.

Construire en paille – Pourquoi ?

Comme je le disais en préambule, la botte de paille est un formidable matériau de construction. Non seulement c’est un matériau naturel et écologique disponible facilement, et nous avons la chance en France d’avoir de nombreuses régions céréalières productrices de paille, mais c’est aussi un matériau très isolant, aussi bien pour le thermique que pour le phonique.

Il existe plusieurs méthodes pour construire en paille et le seul point commun est la qualité des bottes de paille utilisées. Il est recommandé de choisir des bottes compressées avec une densité autour de 90 kg/m3 et une hygrométrie n’excédant pas 15%.

Si vous respectez ces paramètres, votre construction paille vous survivra. Aux Etats-Unis, les maisons construites en paille les plus anciennes datent du 19ème siècle. En France, c’est la maison Feuillette de Montargis (45) qui date de 1921 et qui est toujours habitée.

Construire en paille – les modes constructifs

Vous avez le choix pour construire en paille votre mini-maison :

Le système ossature bois

C’est la technique la plus courante en France. Vous bâtissez en ossature bois et vous remplacez l’isolant classique ou écologique par la paille. Le parement extérieur et intérieur se fait soit par un panneau de bois, soit du bardage ou du lambris, soit par un enduit à la chaux.

Vous avez le choix de mettre les bottes de paille, à plat ou sur chant, suivant l’épaisseur et la protection thermique que vous voulez obtenir. Vous pouvez les comprimer pour éviter le phénomène de tassement.

Le système poteaux poutres

A partir d’une structure massive en poutres et en poteaux, vous faites un remplissage avec les bottes de paille compressées. Vous n’avez pas forcément besoin d’une structure secondaire. En général, le parement de finition se fait à la chaux ou en terre crue. On ne fait pas plus simple pour construire en paille.

Les parois préfabriquées

On reprend-là la technique de l’ossature bois, sauf que les murs sont assemblés en atelier. Ils sont ensuite transportés semi-finis sur le chantier et assemblés. Le parement est en général fait de bardage de bois ou bien de plaque de plâtre. Cela réduit le temps de construction. C’est pour ceux qui recherchent une semi-auto construction. On appelle ce procédé de construction, la technique autrichienne.

Les ballots porteurs

Appelée aussi la technique Nebraska, cette manière de construire en paille supprime toute structure bois. C’est celle qui a été utilisée dès le 19ème siècle aux Etats-Unis. Elle démontre parfaitement les qualités de résistance à la compression des bottes de paille (en Lorraine en 2011, un mur en bottes de paille compressées porteur a résisté à une charge de 4 tonnes). Elle démontre aussi ses qualités thermiques d’isolant.

Très en vogue dans les régions peu boisées (Angleterre), on utilise en général des très grosses bottes de paille. Le parement se fait à la chaux ou à la terre crue.

Les cellules sous tension

Cette technique des cellules sous tension (CST) conçue par Tom Rijven (Hollandais) et ses chantiers participatifs, portée par l’association Botmobil, est une hybridation des techniques « paille porteuse » et « ossature légère ».

Les bottes de paille sont ensuite enduites de terre crue avec une bonne épaisseur (jusqu’à 8 cm). Un enduit de finition à la chaux ou en terre crue est apposé en final.

La technique du GREB

Technique pour construire en paille qui nous vient du Québec, cette innovation des années 90 promue par l’association Approche Paille consiste à monter une double ossature légère en bois avec les bottes de pailles insérées au milieu. L’enduit de parement est un mortier coulé.

La technique du GREB est très appréciée par l’auto constructeur, pour des maisons de un à deux niveaux.

Construire en paille – les questions ?

  • Beaucoup s’interrogent si construire en paille n’est pas un peu dangereux ?Pour les rassurer, je peux leur rappeler qu’une combustion est rapide si l’oxygène active cette combustion. Dans le cadre d’une maison en paille, les bottes sont compressées, ce qui rend difficile leur combustion. De plus, elles sont souvent recouvertes de chaux ou de terre crue, matériaux qui résistent très bien aux fortes températures.Par ailleurs, si vous êtes dans le cadre d’une construction à ossature bois, le bois est un matériau qui, contrairement à ce que l’on pense, résiste très bien aux flammes. Les flammes lèchent et calcinent les premiers millimètres du bois et cette calcination protège ensuite la partie structurelle du bois de sa destruction totale. Une maison en bois ou en paille résiste souvent beaucoup mieux à un incendie qu’une maison en béton.
  • Beaucoup s’interrogent aussi sur les risques qu’encourt la paille face aux insectes ?Là encore, la paille est une matière tellement dure qu’aucune thermites européennes ne s’y attaquent. Il semblerait qu’il existe une espèce de thermite africaine qui attaque la paille de céréales, mais on ne la trouve pas sous nos climats.
  • Autre question souvent posée, elle concerne la législation ?Il n’y aucune réglementation qui interdise de construire en paille en France (et en Europe d’ailleurs). Les associations qui prônent cette technique de construction sont de plus en plus nombreuses. On les trouve partout, en Autriche, en Allemagne, en Belgique, au Danemark, en Espagne, en Estonie, en Grande Bretagne, en Hongrie, en Italie, aux Pays Bas, en Lituanie. Suffisamment de pays pour vous donner envie de construire en paille votre prochaine mini-maison.

Dernière remarque

Depuis le 15 juin 2010, pour ceux qui désire obtenir le label BBC (maison basse consommation), le Réseau français de la construction paille et le certificateur Promotelec, avec l’aide de l’association Effinergie, ont mis en place une procédure spécifique à la paille en plus du cahier des charges commun à tous les bâtiment qui veulent le label « Performance » mention « BBC ».

On peut donc ainsi construire en paille ou en bois avec isolation paille, et avoir une maison totalement passive et certifiée. Encore un bon point pour la construction paille et pour l’écologie !

Incoming search terms:

  • construction en paille
  • construire en paille
  • construction maison en paille
  • maison écologique en paille
  • CONSTRUIRE UNE MAISON EN PAILLE
  • poteau poutre paille
  • maison en construction en paille
  • maison en paille en construction
  • maison en paille ecologique
  • maison de paille construction